Category Archives: Sons

Occupations à Nantes : des beaux arts à la vie de château

Automne-Hiver 2017, à Nantes comme dans d’autres villes des lieux sont occupés pour exiger des logements pour tou·tes et dénoncer les politiques de l’État et des collectivités territoriales à l’égard des exilé·e·s dont les mineur·e·s isolé·e·s étranger·e·s.

Ce son a été créé grâce aux sons du Bruitagène, du magazine libertaire, de Radio Cayenne et de la video La force Censible ou l’aventure en rez de jardin. Il se termine sur la manif du 9 décembre, mais vous pouvez allez faire un tour sur le site du Bruitagène pour entendre la suite.

 

Continue reading Occupations à Nantes : des beaux arts à la vie de château

Emplois aidés : reportage à la journée noire des associations

En août 2017, le gouvernement Macron annonçait une mesure dont il avait omis de nous faire part pendant sa campagne : la diminution drastique du nombre d’emplois aidés, c’est à dire d’emplois auquel l’État contribue financièrement et que l’ont retrouve majoritairement dans le secteur non marchand, principalement dans des associations à but non lucratif.

Cette diminution est considérée comme un énorme plan social par certaines associations puisque 130.000 emplois sont menacés à court terme. Fin septembre, le syndicat ASSO avait déjà compabilisé, 2.172 supressions de postes dans 653 structures. 66 associations ont quand à elles été contraintes de fermer.

À Nantes, des assos, dont certaines regroupées au sein du collectif inter-associations, sont mobilisées depuis la rentrée. Mercredi 18 octobre elles ont répondu à l’appel « Journée noire des associations » avec comme objectif : grèves, débrayages, actions symboliques.

Plusieurs rendez-vous avaient été programmés : dont à Pirmil pour differ des tracts et discuter de la situation des associations et à Bellevue pour sensibiliser les habitant·es du quartier débrayer les assos du coin. Les différents groupes se sont retrouvés pour un pique-nique près du conseil général, avant de tenter d’être reçus par la préfecture. La journée s’est terminée par une manif sur le cours des 50 otages.

21 septembre 2017 à Nantes : témoignage d’un militant CGT à bord du camion chargé par la BAC

Pour écouter directement le témoignage, rdv en bas de page

Le 21 septembre 2017, 8000 personnes défilaient à Nantes contre le projet de Loi Travail XXL. Alors que le cortège allait entammer un second tour de manif qui devait se rendre à la permanence de François de Rugy pour la murer, les flics ont chargé pour tenter de disperser les manifestant·e·s.

Finalement un mur sera monté près du quai de Turenne, des prises de parole ont lieux, des gent·e·s se posent, discutent, dansent, boivent des coups, etc. Au bout de quelques heures, les flics préviennent qu’ils vont dégager la place. Ils ne laisseront pas le temps aux personnes encore présentes de décider si elles souhaitent partir, et commencent à charger. Alors que le camion de l’Union Locale Sud Loire de la CGT quitte les lieux, la BAC attaque le camion : pluie de coups, grenades lacrymos, tirs de LBD…

 

Voici quelques récits et infos sur la journée :

Le communiqué de l’Union départementale CGT 44 :

 

Entretien avec Philippe Coutant (2011)

En 2011, un camarade interviewait Philippe Coutant, qui était à l’origine du Magazine libertaire et qui nous a quitté en 2015. Dans cet entretien, il raconte son parcours militant, depuis les années 70.

La diffusion de cet entretien est une manière de rendre hommage à Philippe et, chose qui lui tenait particulièrement à coeur, de diffuser l’idée libertaire.

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

Partie 4 :

Feuilleton radio : Le compteur Linkill

Votre feuilleton radiophonique préféré est enfin en podcast !

Découvrez comment le Poulpe et les habitant·e·s d’un quartier parisien mettent des bâtons dans les roues d’un sous-traitant d’Enedis qui essaie de leur imposer la pose de compteurs linky…

Feuilleton adapté de la série « Le compteur linkill » trouvée sur le site https://a-louest.info.

Épisode 1 :

Épisode 2 :

Épisode 3 :

Épisode 4 :

12 octobre 2016 : grève et manif des salarié·es de l’Accoord à Nantes

Depuis la rentrée de septembre, des salarié·es de l’ACCOORD à Nantes se mobilisent contre le licenciement d’une de leur collègue animatrice. Illes étaient en grève ce mercredi et nous avons croisé leur route alors qu’ils manifestaient bruyamment dans les rues de Nantes.

L’ACCOORD, c’est l’association qui gèrent les centres de loisirs et centres sociocuturels de la ville de Nantes dans le cadre d’une Délégation de service public signée avec la mairie. Autant dire que cette association a le quasi monopole en terme de centre de loisirs et centre socioculturels sur Nantes. C’est aussi la plus grosse structure d’animation en France en terme de nombre de salarié.es (700 sur l’année scolaire, plus encore pendant l’été) et sans doute l’une des associations qui a été le plus condamnée par le tribunal des prud’hommes depuis sa création, notamment pour son usage répété et abusif des contrats précaires et pour plusieurs faits de licenciements abusifs.

Continue reading 12 octobre 2016 : grève et manif des salarié·es de l’Accoord à Nantes

Quelques sons autour de Vinci

Alors que le gouvernement menace une nouvelle fois d’expulser la ZAD de Notre-Dame des Landes,voici quelques sons sur l’entreprise Vinci et sur le projet d’aéroport de NDDL.

Montage de sons sur le projet d’aéroport et sur Vinci. Sources : La parisienne libérée, le film Laisse Béton, communication instututionnelle de Vinci, un extrait de l’émission Voici le temps des colères avec Nicolas de la Casinière, des extraits d’émission TV, de JT, etc…

 

Extrait d’une conférence donnée par la responsable de la communication chez Vinci Airports qui illustre le changement de stratégie de Vinci en terme de communication sur le projet d’aéroport.

 

 

Tentative d’interview de CRS à Nantes

Une heure après le rassemblement contre la loi travail du 5 juillet 2016, une partie de l’équipe du Magazine Libertaire enfile ses habits de reporters pour tenter d’obtenir une interview des CRS postés, en chemisettes, à une entrée du Château des Ducs… un echec cuisant pour nos reporters, on ne les y reprendra plus !